Une semaine riche en émotions. Retour de formation au iokaï shiatsu. En immersion.

Une semaine de formation en immersion. Une semaine de doutes et de remise en question. Une semaine riche. Un privilège.

Retour d’une semaine de formation au iokaî shiatsu au temple zen de la falaise verte.

Une semaine en immersion. Une semaine riche d’apprentissages avec notre sensei Kazunori Sasaki. Une chance et un privilège de recevoir sa transmission. Mais aussi une semaine intense de doutes et d’introspection ou l’égo est soumis à rudes épreuves.

La vie dans une micro société, miroir d’une plus grande, la richesse et la difficulté du vivre ensemble. La connaissance et la découverte de soi.

Une palette de couleurs , de sentiments et d’expériences pour se construire en tant que futur spécialiste et appréhender l’approche orientale.

S’adapter, partager, comprendre, accepter, tolérer, souffrir*. Etre honnête et sans préjugers. Au final comprendre que l’on partage la condition humaine. Un voyage semé d’embûches souvent placées là par nos propres soins.

L’occasion aussi, de comprendre l’importance des relations interpersonnelles mais aussi l’importance de pouvoir s’isoler pour retrouver du calme.

A son retour retrouver son foyer et la force qu’il vous procure.  L’importance d’avoir des fondations solides et le soutien d’une famille quelle qu’en soi la forme. Aimer et être aimé.

Expérimenter pour mieux comprendre l’autre et l’aider le moment venu. Nous partageons la conditions humaines.

#iokaïshiatsuassociation #shiatsu #iokaishiatsu #sasaki #medecinesalternatives #approcheorientale #approcheglobale #soin #santé #équilibre #hollistique


*souffrir : éprouver une sensation douloureuse, éprouver de la difficulté, permettre …

Le KI, le QI ? Mais c’est quoi ton truc en vrai ?

Qu’est-ce que le KI ?

Pas facile de répondre à cette question, pas facile d’appréhender cette notion d’autant plus lorsqu’elle ne fait pas partie de notre culture. Des livres entiers explorent cette question. Mais que répondre aux personnes qui nous interrogent ? Parler d’énergie ? Certe, mais ce mot est tellement malmené ! Et est-ce vraiment cela ?

Hier j’étais assez fatiguée, de façon assez globale et dès le réveil et en plaisantant je me suis dit à moi-même « tu as un petit KI aujourd’hui », et puis j’ai pensé à cette idée.

Qu’est-ce qui nous pousse à nous lever le matin (lorsque l’on a pas mis sont réveil) ?

Ca parle évidemment de tous les aspects physiologiques mais de choses plus impalpables aussi. J’ai trouvé que ça interpellait et que ça questionnait de la bonne manière ?

Qu’est-ce qui me pousse à me lever le matin ?

Qu’en pensez-vous ?

#KI #QI #médecinechinoise #penséeorientale #tao #shiatsu #iokaishiatsu #thérapiemanuelle #tradition #japon #Masunaga

Médecines millénaires et pratiques modernes …

Rendons à Bouddha, Lao Tseu et Confucius, ce qui appartient à …

Le saviez vous ?

Nombre de pratiques modernes s’appuient sur les préceptes et les piliers des médecines ayurvédique, taoïste et chinoise vieilles de plusieurs millénaires. Ce qui a été observé, étudié, décrit, dans des textes de plus de 3000 ans est mis en lumière régulièrement par nos découvertes scientifiques (système nerveux, hormones, neurones, plus récemment fascias, tissus conjonctifs … ). C’est tout simplement extraordinaire et passionnant.

J’ai découvert l’ayurveda et la médecine chinoise à travers le massage et la pratique du shiatsu qui s’appuie sur la médecine chinoise et j’ai été tout simplement bouleversée. Ce que j’entendais, ce que je lisais me ramenait profondément à mes sensations d’enfant, lorsque vous savez que vous faites partie d’un tout, avant que d’autres « valeurs » ne viennent « corrompre » cette humilité. Elle décrivent la condition humaine dans l’univers.

Trois des piliers de ces médecines millénaires repris par les pratiques alternatives modernes sont déjà :

la diététique, les massages et les exercices basés sur la respiration et les étirements musculaires (le yoga, le dao yin, la méditation) .

Ces médecines sont dites globales, c’est à dire qu’elles traitent le corps et l’esprit et abordent l’individu à travers son histoire, son mode de vie, son environnement …Soit 7 milliards de combinaisons possibles … Une vie d’apprentissage ne suffit pas … Ces médecines orientales s’appuient sur des principes énergétiques riches et complexes. Un mode de pensée non binaire. Une approche préventive basée sur l’être plutôt que l’avoir. Elles nous proposent une hygiène de vie adaptée pour nous maintenir en bonne santé. Attention donc aux raccourcis et notamment aux méthodes trop brèves qui se revendiquent de cette pensée mais qui tendent à traiter les symptômes plutôt que les causes profondes et qui en dénaturent la philosophie.

Rendons hommage et soyons reconnaissant envers ces cultures qui nous inspirent. Et surtout méfiance envers les formules magiques qui vous guérissent en 30 minutes, parfois à distance, et aux gourous qui jettent le discrédit sur ces connaissances ancestrales.

Le do in ? C’est quoi ça ?

Le do in, en quelques mots. (ceci est un raccourcie, j’espère qu’il vous donnera envie de creuser …)

Le do in (tao yin ou dao yin) est une pratique ancienne que l’on peut apparentée au yoga. Souvent rattachée au shiatsu. Certains l’appel d’ailleurs auto-shiatsu. Trop l’on détournée et en on fait une pratique symptomatique, mais comme les autres pratiques orientales il s’agit d’une approche préventive, même si effectivement on peut aussi l’utiliser pour soulager certains maux du quotidiens. Prendre en charge et entretenir sa santé voilà le mot d’ordre. La pratique prend plusieurs formes. Méditation, mouvements, mobilisations, étirements, auto-massage, accupressions en s’appuyant sur la respirations selon les principes de la médecine chinoise (donc du tao), yin yang, cinq éléments, ki, méridiens, tsubos …

Avant tout, se reconnecter à ses sensations, à son corps, apprendre à se relâcher, à respirer, à se détendre. Identifier ses « faiblesses ». Faire circuler l’énergie.

Pas d’objectif à atteindre, juste être.

De nombreux sites spécialisés offrent des détails sur l’histoire, la philosophie du Tao, et les pratiques qui s’y rattachent. J’ai découvert celui-ci https://tao-yin.fr

Tradition, pensée et pratique s’unissent et s’explicitent dans et par le rite. … Nous comprenons difficilement qu’un simple geste rituel, qu’une simple posture puissent constituer l’un des plus hauts lieux de la pensée. ”
YU DAN (Le bonheur selon Confucius).

Belle découverte à tous !

Le QI

L’idéogramme du Qi représente le souffle et la matière. Cet idéogramme a évolué au fil des siècles. Il se décompose en plusieurs images. Un grain de riz pour la matière, et l’esprit issu de la cuisson du riz ou la vapeur d’eau pour représenter le souffle ou ce que l’on ne peut pas toucher. Pour les chinois le souffle ou l’esprit est indissociable de la matière pour qu’il y ai la vie…

img_20190123_093247_031-1294220884.jpg