Le toucher le premier de nos cinq sens ?

Souvent relégué au cinquième plan … Le sens du toucher est pourtant le premier à se développer chez l’homme et à être mature. Il est indispensable à notre construction physique, psychique et émotionnelle. Il est primordial dans le lien social et donc à notre développement et à notre épanouissement. Nous le savons, un enfant qui n’est pas touché, outre la tristesse, présente des retards intellectuels importants et des syndromes visibles tels des balancements du corps, en partie faits pour se rassurer.

Les études scientifiques mettent à jour sans cesse de nouvelles découvertes sur la richesse et la complexité de ce sens et notamment avec la structure de la peau faite d’innombrables corpuscules (de Meissner, de Merkel …) aux capacités incroyables.

Le toucher peut stimuler la sécrétion des hormones du bien-être, telle la sérotonine dont on parle tant grâce aux découvertes des neurosciences. Ces hormones équilibrent les connexions de notre cerveau et nous permettent de rester en bonne santé.

Notre société à tendance à couper les contacts physiques notamment avec le développement des technologies de réalités virtuelles. Attention danger, ne négligeons pas l’importance de ce lien et de ce sens qui nous définit.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s